Giving Nothing

27 juillet 2023

Programmation 2023-2024
Découvrez la magie de la lenteur, du rituel et du repos avec le projet Giving Nothing, du Bureau of Noncompetitive Research, dans le cadre de notre thématique Savoir [Rien] Faire.

Pendant trois jours, plongez dans l’espace envoûtant d’un rituel unique, où l’art de recevoir et d’offrir prend tout son sens.

Dans notre société moderne, il n’est pas rare de ressentir des doutes et une certaine insécurité lorsqu’il s’agit de recevoir un cadeau. Comment pouvons-nous apprendre à accepter gracieusement, à devenir le réceptacle du présent qui nous est offert? Comment pouvons-nous progressivement nous familiariser avec l’art de “ne rien faire” en savourant simplement le moment présent? Giving Nothing aborde ces questions avec une réflexion profonde, offrant une exploration du savoir-faire de la réception.

Le Bureau of Noncompetitive Research vous invite à vous joindre à cette expérience unique. À travers des collaborations, dialogues et expériences artistiques, Giving Nothing repense notre rapport au temps et offre de nouvelles perspectives sur la valeur du repos dans nos vies effrénées.

Les lieux des performances vous seront communiqués prochainement, afin que vous ne manquiez pas cette opportunité de plonger dans l’univers du savoir-faire et de la contemplation.

Date: 22-23-24 septembre 2023

Stacey Cann et Victoria Stanton forment The Bureau of Noncompetitive Research. Artistes multidisciplinaires, chercheuses, écrivaines et éducatrices, elles sont toutes deux doctorantes basées à Montréal. Fortes d’une expérience étendue en performances, publications et expositions, le Bureau réunit leurs intérêts communs pour les processus lents, le dialogue et la collaboration. Stacey Cann est une artiste multidisciplinaire, écrivaine et éducatrice. Elle écrit sur l’art contemporain avec un accent sur la culture artistique autogérée, les pratiques performatives et les approches sociomatérielles. Victoria Stanton est une artiste, chercheuse, commissaire et éducatrice, qui place le dialogue au centre de ses œuvres performatives.

Retour