Extase, un chien écrasé qui scintille

1 mars 2012

Programmation-archives
SOIRÉE DE PERFORMANCES

LE VENDREDI 16 MARS 2012 À 20 H
AU STUDIO P

(280 Saint-Joseph Est, Québec)

Folie/Culture poursuit sa réflexion sur la spiritualité, la religion et la quête du sens de la vie avec Extase, un chien écrasé qui scintille. Une parenté certaine se dessine entre cette réflexion et les pratiques performatives. Parfois esthétique, périlleuse, loufoque ou plus simplement narrative, la performance exige toujours une plongée vers les bas-fonds de la psyché. Dans les deux cas, le corps est l’unique véhicule d’une recherche qui transcende le rationnel. C’est à ces cascadeurs de l’art à qui Folie/Culture a fait appel pour ouvrir de nouvelles brèches dans le réel et laisser entrevoir l’insondable profondeur du possible.

Belinda Campbell (Montréal)
Bonnes boucles !

La performance Bonnes boucles ! révèle un personnage aux prises avec sa solitude et sa sexualité. C’est le clown tragique qui oscille constamment entre le risible et la vulnérabilité. Seul devant ses caméras vidéo, il filme sa transformation narcissique. Le côté burlesque et humoristique côtoie ici une forme complexe de méditation, de violence et de mélancolie.

Olivier de Sagazan (France)
Transfiguration

Extraits de la performance « Transfiguration » par Olivier de Sagazan

Dans le cadre de la série de performances intitulée Transfiguration entreprise en 2001, il transforme, défigure et décompose sa propre silhouette. Révélant un être brut et faisant écho à cette part d’animalité, Transfiguration reste aussi un véritable hymne à la vie. Une réflexion profonde sur la condition humaine demeure enracinée dans la démarche de cet artiste.

Caroline Marois (Québec)
Scare

Dans une performance réunissant danse et théâtre, Caroline Marois explore avec Scare le phénomène de l’automutilation. L’artiste s’appuie sur la poétisation du geste à travers la danse, où les images physiques d’attirance et de répulsion sont exploitées. Elle tente de représenter le processus de satisfaction et les motivations intimes qui sous-tendent cette pratique d’altérer son corps à l’image de ses émotions. Elle est accompagnée pour Scare du danseur Yukio Ouellet tandis que Daniel Marcoux signe et interprète la bande sonore.


Christian Messier (Québec)
Ex-stas

Inspiré par l’étymologie et le sens complexe du mot extase, Christian Messier met en scène différentes tentatives afin de se tenir en dehors de soi. La performance Ex-stas est donc le lieu d’une recherche inédite où l’intensité de l’action performative rejoint le dépassement psychologique de l’artiste. Fidèle à sa pratique de la performance dans la lignée du « body art », Christian Messier livre ici une puissante expérience pour le spectateur.

Admission : 10 $

SOIRÉE DE PERFORMANCES

LE VENDREDI 16 MARS 2012 À 20 H
AU STUDIO P

(280 Saint-Joseph Est, Québec)

Folie/Culture poursuit sa réflexion sur la spiritualité, la religion et la quête du sens de la vie avec Extase, un chien écrasé qui scintille. Une parenté certaine se dessine entre cette réflexion et les pratiques performatives. Parfois esthétique, périlleuse, loufoque ou plus simplement narrative, la performance exige toujours une plongée vers les bas-fonds de la psyché. Dans les deux cas, le corps est l’unique véhicule d’une recherche qui transcende le rationnel. C’est à ces cascadeurs de l’art à qui Folie/Culture a fait appel pour ouvrir de nouvelles brèches dans le réel et laisser entrevoir l’insondable profondeur du possible.

Belinda Campbell (Montréal)
Bonnes boucles !

La performance Bonnes boucles ! révèle un personnage aux prises avec sa solitude et sa sexualité. C’est le clown tragique qui oscille constamment entre le risible et la vulnérabilité. Seul devant ses caméras vidéo, il filme sa transformation narcissique. Le côté burlesque et humoristique côtoie ici une forme complexe de méditation, de violence et de mélancolie.

Olivier de Sagazan (France)
Transfiguration

Extraits de la performance « Transfiguration » par Olivier de Sagazan

Dans le cadre de la série de performances intitulée Transfiguration entreprise en 2001, il transforme, défigure et décompose sa propre silhouette. Révélant un être brut et faisant écho à cette part d’animalité, Transfiguration reste aussi un véritable hymne à la vie. Une réflexion profonde sur la condition humaine demeure enracinée dans la démarche de cet artiste.

Caroline Marois (Québec)
Scare

Dans une performance réunissant danse et théâtre, Caroline Marois explore avec Scare le phénomène de l’automutilation. L’artiste s’appuie sur la poétisation du geste à travers la danse, où les images physiques d’attirance et de répulsion sont exploitées. Elle tente de représenter le processus de satisfaction et les motivations intimes qui sous-tendent cette pratique d’altérer son corps à l’image de ses émotions. Elle est accompagnée pour Scare du danseur Yukio Ouellet tandis que Daniel Marcoux signe et interprète la bande sonore.


Christian Messier (Québec)
Ex-stas

Inspiré par l’étymologie et le sens complexe du mot extase, Christian Messier met en scène différentes tentatives afin de se tenir en dehors de soi. La performance Ex-stas est donc le lieu d’une recherche inédite où l’intensité de l’action performative rejoint le dépassement psychologique de l’artiste. Fidèle à sa pratique de la performance dans la lignée du « body art », Christian Messier livre ici une puissante expérience pour le spectateur.

Admission : 10 $

Retour