Exposition

4 octobre 2012

Aucune catégorie
DU 18 OCTOBRE AU 18 NOVEMBRE
À L’ŒIL DE POISSON

580, côte d’Abraham

Du mercredi au dimanche de 12 h à 17 h
Lundi et mardi sur rendez-vous
Vernissage le jeudi 18 octobre à 20 h
Entrée gratuite

en codiffusion avec l’Œil de Poisson

L’Œil de Poisson collabore au projet de Folie/Culture avec comme objectif de cumuler dans ses espaces des pratiques qui abordent l’expérience de l’extase selon de multiples angles d’approche et degrés de lecture. L’installation de Marie-Andrée Cormier dans la grande galerie transportera le visiteur dans un environnement dépouillé et contemplatif, inspirant le recueillement. Dans la petite galerie, Frédérique Laliberté créera un univers diamétralement opposé où le spectateur sera absorbé par l’accumulation maniaque d’un amas d’objets vétustes, traces d’une société de consommation qui tourne en rond. Pour compléter ce parcours extatique, nous diffuserons dans l’entrée une sélection de minutes vidéo compilée par Folie/Culture.

Grande galerie
Marie-Andrée Cormier
Sud Est Nord Ouest

Dans l’installation Sud Est Nord Ouest, Marie-Andrée Cormier propose une visualisation subtile et contemplative de l’extase. Remontant aux origines du mot, au grec ékstasis, « transport », l’artiste tente de rendre concrète l’idée « d’être en dehors de soi ». L’installation vidéo joue avec l’espace et le temps, avec la synchronisation, la superposition et la simultanéité, pour manipuler les perceptions spatiales et rendre visible le temps qui s’écoule. Des figurants filmés, dans un cycle flegmatique, répètent en boucle leurs mesures silencieuses. Insistant sur la possibilité d’être ailleurs et ici, l’artiste pose la question : Et si être ailleurs ne nous empêchait plus d’être là ?

Marie-Andrée Cormier, née à New Richmond, vit et travaille à Québec. Elle détient un baccalauréat et une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval. Elle est récipiendaire des bourses René-Richard, Hydro-Québec ainsi que du prix Tomber dans l’Œil. Ses projets l’ont amenée à exposer à la 4e Manifestation internationale d’art de Québec et, tout récemment, au Musée d’art contemporain de Montréal pour la Triennale québécoise.

Petite galerie
Frédérique Laliberté
Ali « Go Fuck Yourself » Baba

N’est-ce pas une forme d’extase, sinon la poursuite de celle-ci, qui pousse le syllogomaniaque à s’encombrer de plus d’objets, toujours, jusqu’à ce que se referme sur lui l’ensemble de ce qui ne lui sert à rien ? Ce projet se veut un éloge de la nostalgie au milieu d’un palais de détritus. Dans la cavité inattendue d’une pile, la maladie devient une culture, une érudition, une juste distinction accordée à des centaines de petits bouts de trésors grotesques, quelque chose de glorieux, un chemin vers l’extase, enfin.

Frédérique Laliberté a complété un baccalauréat en arts visuels à l’Université Laval en 2010 où elle a remporté le prix Garde-Fou, offert pour la première fois par Folie/Culture, la bourse Louis Garneau, ainsi que le prix l@ch@mbrebl@nche. Quand elle n’est pas occupée à faire l’inventaire de son entrepôt, elle participe avec enthousiasme à la vie artistique bouillonnante de Québec. Elle est membre fonda¬teur du collectif On est tu heureux hen., actuellement en résidence de création en pratiques collaboratives à la Station Mir pour une pé¬riode reconductible de cinquante ans. Frédérique vit et travaille à Limoilou-sur-Mer.

Entrée vidéo
La Minute vidéo Folie/Culture 2012
2012, 13 min 18 s

Depuis 2000, Folie/Culture propose à tous de s’investir dans une expérience particulière : réaliser une minute vidéo en un seul plan séquence sur une thématique particulière. Les participants peuvent soumettre une fiction, un essai, une vidéo d’art et, exceptionnellement cette année, une animation. Le projet réunit sur une même plate-forme le travail d’artistes et de personnes du grand public sur le thème Extase, la vie et autres pratiques extatiques.

Vidéos sélectionnées de :
Carol-Ann Belzil Normand, Carl Berger et Éric Berger, Annie Brunette, Collectif OSDC, Gabriel Fortin, Marie-Claude Gendron, Silvia Jelacic, Jean Lapointe, Sarah L’Hérault, Natalie Martin et Micheal Stecky

Extase
Québec, 2012, 12 min 6 s

Extase est issue des expérimentations réalisées lors de l’Atelier d’initiation à la vidéo d’animation de Folie/Culture. Le vidéaste Ricardo Savard en a assuré la direction artistique, la recherche, la création sonore et le montage.

Participants à l’atelier :
Denis Belleau, Mélanie Caron, Pierre-Hugo Laurin, Geneviève Lavigne, Johanne Tanguay, Nicolas Touzin, Thérèse Vachon et Benoît Woo

DU 18 OCTOBRE AU 18 NOVEMBRE
À L’ŒIL DE POISSON

580, côte d’Abraham

Du mercredi au dimanche de 12 h à 17 h
Lundi et mardi sur rendez-vous
Vernissage le jeudi 18 octobre à 20 h
Entrée gratuite

en codiffusion avec l’Œil de Poisson

L’Œil de Poisson collabore au projet de Folie/Culture avec comme objectif de cumuler dans ses espaces des pratiques qui abordent l’expérience de l’extase selon de multiples angles d’approche et degrés de lecture. L’installation de Marie-Andrée Cormier dans la grande galerie transportera le visiteur dans un environnement dépouillé et contemplatif, inspirant le recueillement. Dans la petite galerie, Frédérique Laliberté créera un univers diamétralement opposé où le spectateur sera absorbé par l’accumulation maniaque d’un amas d’objets vétustes, traces d’une société de consommation qui tourne en rond. Pour compléter ce parcours extatique, nous diffuserons dans l’entrée une sélection de minutes vidéo compilée par Folie/Culture.

Grande galerie
Marie-Andrée Cormier
Sud Est Nord Ouest

Dans l’installation Sud Est Nord Ouest, Marie-Andrée Cormier propose une visualisation subtile et contemplative de l’extase. Remontant aux origines du mot, au grec ékstasis, « transport », l’artiste tente de rendre concrète l’idée « d’être en dehors de soi ». L’installation vidéo joue avec l’espace et le temps, avec la synchronisation, la superposition et la simultanéité, pour manipuler les perceptions spatiales et rendre visible le temps qui s’écoule. Des figurants filmés, dans un cycle flegmatique, répètent en boucle leurs mesures silencieuses. Insistant sur la possibilité d’être ailleurs et ici, l’artiste pose la question : Et si être ailleurs ne nous empêchait plus d’être là ?

Marie-Andrée Cormier, née à New Richmond, vit et travaille à Québec. Elle détient un baccalauréat et une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval. Elle est récipiendaire des bourses René-Richard, Hydro-Québec ainsi que du prix Tomber dans l’Œil. Ses projets l’ont amenée à exposer à la 4e Manifestation internationale d’art de Québec et, tout récemment, au Musée d’art contemporain de Montréal pour la Triennale québécoise.

Petite galerie
Frédérique Laliberté
Ali « Go Fuck Yourself » Baba

N’est-ce pas une forme d’extase, sinon la poursuite de celle-ci, qui pousse le syllogomaniaque à s’encombrer de plus d’objets, toujours, jusqu’à ce que se referme sur lui l’ensemble de ce qui ne lui sert à rien ? Ce projet se veut un éloge de la nostalgie au milieu d’un palais de détritus. Dans la cavité inattendue d’une pile, la maladie devient une culture, une érudition, une juste distinction accordée à des centaines de petits bouts de trésors grotesques, quelque chose de glorieux, un chemin vers l’extase, enfin.

Frédérique Laliberté a complété un baccalauréat en arts visuels à l’Université Laval en 2010 où elle a remporté le prix Garde-Fou, offert pour la première fois par Folie/Culture, la bourse Louis Garneau, ainsi que le prix l@ch@mbrebl@nche. Quand elle n’est pas occupée à faire l’inventaire de son entrepôt, elle participe avec enthousiasme à la vie artistique bouillonnante de Québec. Elle est membre fonda¬teur du collectif On est tu heureux hen., actuellement en résidence de création en pratiques collaboratives à la Station Mir pour une pé¬riode reconductible de cinquante ans. Frédérique vit et travaille à Limoilou-sur-Mer.

Entrée vidéo
La Minute vidéo Folie/Culture 2012
2012, 13 min 18 s

Depuis 2000, Folie/Culture propose à tous de s’investir dans une expérience particulière : réaliser une minute vidéo en un seul plan séquence sur une thématique particulière. Les participants peuvent soumettre une fiction, un essai, une vidéo d’art et, exceptionnellement cette année, une animation. Le projet réunit sur une même plate-forme le travail d’artistes et de personnes du grand public sur le thème Extase, la vie et autres pratiques extatiques.

Vidéos sélectionnées de :
Carol-Ann Belzil Normand, Carl Berger et Éric Berger, Annie Brunette, Collectif OSDC, Gabriel Fortin, Marie-Claude Gendron, Silvia Jelacic, Jean Lapointe, Sarah L’Hérault, Natalie Martin et Micheal Stecky

Extase
Québec, 2012, 12 min 6 s

Extase est issue des expérimentations réalisées lors de l’Atelier d’initiation à la vidéo d’animation de Folie/Culture. Le vidéaste Ricardo Savard en a assuré la direction artistique, la recherche, la création sonore et le montage.

Participants à l’atelier :
Denis Belleau, Mélanie Caron, Pierre-Hugo Laurin, Geneviève Lavigne, Johanne Tanguay, Nicolas Touzin, Thérèse Vachon et Benoît Woo

Retour