Jeux de Rien

27 juillet 2023

Programmation 2023-2024

Dans le cadre de notre thématique Savoir [rien] faire, Vickie Grondin et Catherine Duchesneau vous présentent leur proposition en marge, Jeux de rien.

En compagnie de Véronique Lévesque-Pelletier, les artistes exploreront la porosité entre les termes « faire » et « rien », tentant, avec un groupe de participant.e.s anonyme, un grand jeu collectif des « réponses » à la question : comment déléguer, ou ne pas déléguer, le pouvoir sur notre temps pour joyeusement ne rien faire?

Dans un contexte productiviste contemporain, où les exigences de performance et le temps standardisé de l’horloge sont largement intériorisés, comment arriver à ne rien faire? La question est d’autant plus complexe que les pratiques du « rien faire » varient infiniment selon les conditions des personnes (revenu, reconnaissance sociale, santé physique et mentale) et qu’il est impossible de totalement rien faire.

Afin de préserver la magie du projet, d’en maintenir son atmosphère intime et anonyme, nous gardons en secret les adresses et les moments des performances. Restez à l’affût pour découvrir des traces de l’expérience.

Date : 26 août 2023

Catherine Duchesneau collabore depuis une dizaine d’années avec des artistes de la danse à titre de conseillère, et plus récemment à titre de danseuse, co-créatrice et chercheuse. Elle tente d’expérimenter des jeux d’attention et de relation entre différent.e.s participant.e.s – personnes, vent, soleil, ballon, air, etc.

Vickie Grondin explore l’intime relation entre le corps et le territoire, notamment les milieux insulaires comme les Îles-de-la-Madeleine. Inspirée par l’écoféminisme, elle cherche à fusionner avec le territoire et à explorer l’écosystème. Ses gestes poétiques expriment l’interdépendance avec le vivant à travers l’autoportrait, l’écriture et la vidéopoésie. Elle valorise les espaces de réciprocité et d’échange, favorisant un savoir intersubjectif. Ses œuvres sont souvent collaboratives, et elle crée des installations performatives pour transmettre l’expérience vécue à la galerie, où les médiums se mélangent et la présence corporelle est essentielle.

Diplômée de l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal, sa pratique du dessin traite principalement du sujet féminin. Impliquée dans les centres d’artistes comme membre et travailleuse culturelle, les œuvres de Lévesque-Pelletier ont été diffusées lors d’expositions collectives. Son travail fait partie de collections privées et ses dessins ont été publiés notamment dans les périodiques HB, Liberté, Bosquet et PaperWait.

Crédits photographiques: Vickie Grondin, 2023

Retour