Aucune catégorie

Extasez-vous !

Le 20 octobre 2012

TABLE RONDE

LE SAMEDI 20 OCTOBRE À 14 H
À L’AGITÉE
251, rue Dorchester, Québec
Entrée gratuite

Dépassant les limites de la communication scientifique et la forme souvent très académique de la table ronde, Extasez-vous ! propose une formule à la fois plus ouverte dans sa forme et plus restrictive dans son déploiement : des micro-interventions de 3 minutes maximum sur le thème de l’extase utilisant toutes les stratégies de communication possibles. Favorisant la synthèse explosive de tous les points de vue, cette formule permet de faire se côtoyer les modalités d’intervention les plus éclectiques au profit d’une véritable extase d’idées…

Anthropologue, artistes, athlète de fond, poète, psychanalyste, guide de tantrisme, Roland Barthes et plusieurs autres font état de leur pratique extatique ou rendent compte de leur conception sociale, médicale ou spirituelle de l’extase.

Avec les participants :

Ellen Corin, anthropologue et psychanalyste
L’extase, détachement du propre, voyage à travers le multiple. Les moines de la Grande Chartreuse abîmés dans une contemplation extatique avec en horizon des textes célébrant l’amour mystique; leur regard intérieur, le paradoxe d’un élan mystico-érotique accessible seulement en creux à travers l’absence. Ces ascètes hindous sillonnant les routes de l’Himalaya, la quête d’un infini sans visage dans lequel se fondre non par amour mais pour revenir à la naissance de l’être; leur regard incandescent qui concentre l’énergie de l’ascèse. Le paradoxe de ces axes croisés. Quelle chance pour l’extase dans un monde rivé aux objets ? La chance de l’art ?

Diane Landry, artiste et coureuse de fond
« La question est toujours la même, pourquoi tu cours tous ces kilomètres, après quoi tu cours… Au début, je pense que c’était pour une meilleure condition physique, pour m’aider dans mon travail de sculpteure et de performeure. Mais rapidement, je me suis mise à courir pour l’extase mentale qui m’envahissait invariablement durant chaque course. Et je réalise que cet état de félicité ressemble étrangement à l’état de sublimation que vit l’artiste lors de sa recherche de création. Ce moment où les choses complexes deviennent simples et évidentes. Lorsque je cours, je touche le temps. »

Lynda Bisson, guide de tantrisme et auteure
L’extase physique dynamise, rajeunit le corps, éveille, rayonne, émerveille, stimule les sens, affine les perceptions… L’extase spirituelle vivifie l’esprit, transcende la conscience, ouvre le cœur à l’amour inconditionnel, libère les blessures, apaise le mental… La fusion des deux ouvre la porte à l’essence de l’Être vers l’Illumination…

Jean-Paul Daoust, poète
Il ne faut jamais regretter qu’un poète soit saoul, il faut regretter que les saouls ne soient pas toujours poètes.
-Oscar Wilde

Alexandre Saint-Onge, artiste audio
Une extase sonore, une expérimentation qui tente de saisir l’aspect indécidable de l’extase à travers un processus de déconstruction électronique en temps réel de la communication orale préparée pour l’événement. Afin de mieux saisir cette extase sonore, il s’agit alors de la considérer dans sa dimension insaisissable et affective. La dimension affective, insaisissable et indécidable de cette extase sonore révèle alors un principe structurant qui compose un système de relation à l’insaisissable. En effet, le système de relation qu’elle compose permet de voir émerger un « cosmos » du chaos, et ce, malgré son caractère indécidable qui rappelle que le chaos est toujours latent derrière ce cosmos. Le chaosmos de cette extase sonore permet de composer un système de relation au chaos latent et à l’imprévisibilité de l’événement de l’arrivant avec lequel il faut sans cesse composer.

… et plusieurs autres

Animateur
Michel Marcoux
Brasseur de bière de son métier, Michel Marcoux a été amené à participer à différents événements artistiques comme chanteur, animateur, ou simplement à titre de spectateur, rôle passif dans lequel il excelle. Il aime collaborer à Folie/Culture et ne dit jamais non à un projet, malgré les conséquences néfastes pour sa carrière.

Modératrice
Anne-Marie Bouchard
Anne-Marie Bouchard est historienne de l’art (PhD, 2009). Spécialiste de l’art social, de la presse politique et de la culture visuelle aux XIX e et XX e siècles, elle mène parallèlement à ses recherches historiques une activité de critique en art actuel.