Accueil

Artiste assigné à résidence et nouvelle thématique

Blogue de Paul Kawczak, ici!

Folie/Culture lance sa nouvelle thématique bisannuelle avec éclat en plus d’annoncer la participation de Paul Kawczak en tant qu’artiste assigné à résidence pour douze mois consécutifs à compter du 28 février 2019.

Un nouveau projet pour Folie/Culture : artiste assigné à résidence
Paul Kawczak réalisera autour de notre thématique Marchez sur des œufs ! des objets dérivés, des commentaires, des critiques ou tout autre complément aux diverses formes. L’artiste assigné à résidence ne sera pas prédestiné à un lieu de production précis, mais plutôt à un soutien et à une diffusion tout au long de l’année.

« Il a le cul entre deux chaises, Paul Kawczak. Ça, c’est clair. »
Paul Kawczak [kavzak] a quitté son continent et son pays pour mettre cinq mille kilomètres d’eau entre lui et son passé. Et maintenant, qu’est-ce qu’il fait Paul Kawczak ? Eh bien, il a bien l’air con, il essaie de bâtir sa vie comme il peut. Il fait de la création. Il écrit des livres. Il en a écrit deux (L’extincteur adoptif, Moult Éditions (2015) et Un long soir, La Peuplade (2017)). Il a aussi tenté une carrière de chanteur underraté (comme underrated, mais raté) ; ça a pas vraiment marché, mais l’énergie spirituelle était là, forte (https://paulkawczak.bandcamp.com/). Il a fait du dessin et il s’y remettra un jour. Depuis quelque temps, il commence à faire de la performance, des sortes de vraies fausses conférences, des moments de partage et de parole dans tous les sens.

Nouvelle thématique : Marchez sur des œufs !
Folie/Culture entend explorer la nouvelle censure de cette humanité qui a peur d’elle-même. Là où il faut désormais râper les rugosités, adoucir la confrontation, condamner a priori, engloutir les zones sombres de l’Homo sapiens dans des abysses encore plus obscurs.

Marchez sur des œufs ! est une interdiction d’exister pour tous ceux dont la tâche consiste à façonner, à tâtons, le devenir humain de cette bête insaisissable. Pour tous les chercheurs, artistes, ingénieurs philosophes, aux prises avec des problèmes de santé mentale ou non. L’énergie nécessaire pour entreprendre la marche sur des œufs est telle qu’elle élimine toute autre possibilité. Cette entreprise s’autophagocyte, le joueur s’éliminant lui-même. Comme une contention, cette marche forcée abolit tout devenir autre. Chacun se retrouve emprisonné dans l’immédiat, sans espoir d’en sortir. Imaginons cette situation pour ceux qui naviguent dans les tourments d’une santé mentale vacillante.

Du 28 février au 31 mars 2019, soyez à l’affût, car Paul Kawczak apportera une petite touche de folie au Mois de la poésie.

Communiqué de presse