Microsites

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestEmail this to someone
  • Normalité ostentatoire – Déclencheurs+Uchronique de Massecar • d’Orion

    Lien audio
    Lien vidéo

    Si vous aviez opté pour une trajectoire dite « normale », quelle aurait été l’histoire alternative de votre vie ? À travers une installation vidéo et sonore, Massecar • d’Orion propose une mise en scène de la vie non standardisée en opposition à la vie normale en société telle que le duo l’imagine; une investigation qui les fera basculer pendant sept jours dans la fiction pour vivre des fragments d’histoires alternatives dans les réalités parrallèles de Normaland, cette contrée qui est partout et nulle part.

    Consulter
  • Normalité ostentatoire – Carte interactive de Patrick Demazeau

    Voyage dans la norme

    Il n’y a rien de plus banal, d’ordinaire que de dire ou de recevoir un « bonjour », de sourire ou de regarder l’autre. Pendant 10 jours, Patrick Demazeau déambule dans les rues du centre-ville de Québec, consigne dans un carnet de reçus tout ce que les passants inconnus lui « offrent », et leur en remet une copie. Les reçus originaux, présentés dans le cadre de l’exposition, sont pour l’artiste une façon de sublimer ces actes banals du quotidien.

    Consulter
  • Normalité ostentatoire – Interventions vidéo Web de Maximilien Ramoul

    La Mort Lente du Merveilleux

    La multiplication des réseaux sociaux et des outils de communication a provoqué une mutation du langage vers une forme rapide, commune et brève. Pendant un mois, Maximilien Ramoul se penche sur cette caractéristique de notre communication technologique et partage sur les médias sociaux une série de courtes vidéos, réalisées chaque jour autour du mot « merveilleux » et de ses synonymes.

    Consulter
  • Normalité ostentatoire – Blogue de Jean-Sébastien Vague

    Grimper l’Everest en 31 jours (Trucs et astuces pour trouver le bonheur)

    À l’heure des méthodes en « dix étapes faciles pour trouver le bonheur » et des citations et proverbes censés transcender les angoisses de tout un chacun, alors même que les antidépresseurs sont parmi les médicaments les plus vendus, la quête du bonheur semble aller de pair avec une productivité à maintenir.

    Du 22 août au 21 septembre 2016, le duo de performeuses Jean-Sébastien Vague se propose comme cobaye et adopte des conseils visant à trouver le bonheur, parmi une multitude d’exemples glanés sur Internet. Ces recommandations sont intégrées au quotidien des artistes qui relatent leur expérience sur ce blogue au fil des jours.

    Consulter
  • Blogueurs en captivité à Saguenay – Stéfanie Tremblay

    Le blogue de Stéfanie Tremblay

    Folie/Culture, en collaboration avec le centre Bang, était ravie de présenter l’intervention Blogueurs en captivité en tournée à Saguenay ! Deux artistes-blogueurs, Alain-Martin Richard (Québec) et Stéfanie Requin Tremblay (Saguenay), se sont enfermé trois jours dans leur cage de verre sur la Place du Citoyen et ont vécu l’expérience de l’aliénation.

    Stéfanie Tremblay, artiste de la relève, aborde des réflexions autodérisoires sur son quotidien et s’engage à faire de sa vie personnelle une trame narrative teintée par la culture pop, l’Internet et le rock.

    Ce projet a été rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec.

    Consulter
  • Blogueurs en captivité à Saguenay – Alain-Martin Richard

    Le blogue d’Alain-Martin Richard

    Folie/Culture, en collaboration avec le centre Bang, était ravie de présenter l’intervention Blogueurs en captivité en tournée à Saguenay ! Deux artistes-blogueurs, Alain-Martin Richard (Québec) et Stéfanie Requin Tremblay (Saguenay), se sont enfermé trois jours dans leur cage de verre sur la Place du Citoyen et ont vécu l’expérience de l’aliénation.

    Le travail d’Alain-Martin Richard, performeur et essayiste établi, prend appui sur la communauté locale et intègre toujours des aspects singuliers de ce qu’il nomme le « paysage humain ».

    Ce projet a été rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec.

    Consulter
  • Blogueurs en captivité à Montréal – karen elaine spencer

    Le blogue de karen elaine spencer

    Folie/Culture s’est associée à DARE-DARE Centre de diffusion d’art multidisciplinaire de Montréal pour présenter l’intervention Blogueurs en captivité ! Les artistes invités, Adam Bergeron (Québec) et karen elaine spencer (Montréal), ont accepté de relever le défi de l’emprisonnement et de vivre l’aliénation pendant les trois jours de l’événement qui se tenait sur l’esplanade du métro Saint-Laurent.

    La pratique de karen elaine spencer, artiste établie, oscille entre la rue, les expositions en galerie et la dissémination sur le Web. Elle met en question la hiérarchie inhérente à nos valeurs et examine comment, en tant qu’êtres éphémères, nous occupons le monde.

    Ce projet a été rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec.

    Consulter
  • Blogueurs en captivité à Montréal – Adam Bergeron

    Le blogue d’Adam Bergeron

    Folie/Culture s’est associée à DARE-DARE Centre de diffusion d’art multidisciplinaire de Montréal pour présenter l’intervention Blogueurs en captivité ! Les artistes invités, Adam Bergeron (Québec) et karen elaine spencer (Montréal), ont accepté de relever le défi de l’emprisonnement et de vivre l’aliénation pendant les trois jours de l’événement qui se tenait sur l’esplanade du métro Saint-Laurent.

    Le travail d’Adam Bergeron, artiste de la relève, est caractérisé par l’utilisation de bruits et de rebuts domestiques visant à questionner l’idée de goût, de style et de distinction normative. Loin d’exprimer une volonté asociale d’offrir un lénifiant mental pour l’homme d’affaires épuisé, son art s’exerce dans l’optique de refiler au public l’anxiété généralisée, symptomatique d’une économie mondiale en crise perpétuelle et sans issue en perspective…

    Ce projet a été rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec.

    Consulter
  • Blogueurs en captivité à Québec – Martin Dufrasne

    Le blogue de Martin Dufrasne

    Deux artistes en résidence, captifs dans une bulle imperméable et complètement transparente, ont pris le pari de s’isoler pour mieux s’arrimer avec le monde. Les artistes invités, Martin Dufrasne (Montréal) et Sarah L’Hérault (Québec), ont accepté de relever le défi de l’emprisonnement et de vivre l’aliénation pendant les trois jours de l’événement qui se tenait sur la Place de l’Université-du-Québec.

    Martin Dufrasne aborde par ses projets les notions de valeur, d’échange et de transformation.

    Consulter
  • Blogueurs en captivité à Québec – Sarah L’Hérault

    Le blogue de Sarah L’Hérault

    Deux artistes en résidence, captifs dans une bulle imperméable et complètement transparente, ont pris le pari de s’isoler pour mieux s’arrimer avec le monde. Les artistes invités, Martin Dufrasne (Montréal) et Sarah L’Hérault (Québec), ont accepté de relever le défi de l’emprisonnement et de vivre l’aliénation pendant les trois jours de l’événement qui se tenait sur la Place de l’Université-du-Québec.

    Sarah L’Hérault, artiste de la relève, construit un travail animé par l’esprit du jeu et du ludique, dans une sorte de dérèglement des sens.

    Consulter
  • DSM-V+, dévidoir de syndromes magnifiques

    DSM-V+, dévidoir de syndromes magnifiques

    Événement majeur en art et en santé mentale, DSM-V+, dévidoir de syndromes magnifiques a rassemblé à Québec une centaine d’invités du 11 au 15 octobre 2006. Cinq jours de lucidité au cours desquels les invités, malades de vérité, venaient bousculer, chambouler, maltraiter les idées reçues d’un manuel, le DSM (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders), outil de référence mondial de classification des troubles mentaux.

    Les invités, en provenance du Québec, du Canada, des États-Unis, de France, d’Allemagne, de Finlande et de Grande-Bretagne, abordaient de nouvelles stratégies qui traitent – au propre comme au figuré – de la pathologie du vivant. Ils exploraient cette tendance à « pathologiser » le vivant dans l’ensemble de ses manifestations au cours des débats, expositions, conférences, tables rondes, projections, créations théâtrales, manœuvres et rassemblements festifs présentés lors de cet événement.

    Consulter
  • Le regard de l’enfermement/L’enfermement du regard

    Le regard de l’enfermement/L’enfermement du regard

    Du 10 au 30 novembre 2001, quatre artistes invités avaient carte blanche pour se pencher sur l’idée de contention, d’enfermement psychiatrique. Ils proposent une manœuvre en dévoilement séquentiel et continu, circonscrite, contenue, enfermée dans trois espaces médiatiques. Dans le quotidien Le Soleil de Québec, dans le ciel de Québec, dans le web sur le site et à partir d’un véhicule motorisé circulant dans la ville de Québec.

    Consulter
  • Kits de manifestation

    Kits de manifestation

    À la suite du « Sommet des Amériques », qui se tenait à Québec en avril 2001, et devant le désir de l’organisme à prendre part au mouvement de masse qu’il a provoqué, Folie/Culture a invité des artistes du Québec à réaliser 10 Kits de manifestation. Ces Kits, portables et réutilisables, offrent la chance à toute personne, ou collectif, ayant envie de manifester, la possibilité de le faire autrement. Folie/Culture poursuivait avec ce projet sa volonté de confondre art et folie. Chacune des représentations publiques d’un ou des Kits de manifestation devient une exposition ambulante engagée, sorte d’emblème visuel signifiant que l’organisme appuie une action sociale individuelle ou collective servant une cause qui le touche de près ou de loin dans son travail de sensibilisation.

    Les 10 Kits de manifestation présentés ici sont disponibles en location seulement (sans frais) à Folie/Culture.

    Consulter
  • Galerie d’art virtuelle Folie/Culture

    Galerie d’art virtuelle Folie/Culture
    La Galerie d’art virtuelle Folie/Culture présente les œuvres de 15 artistes du Québec, pour qui la création demeure une voie d’accès privilégiée au bonheur quotidien. Ces artistes, généralement méconnus du grand public, ont une résonance importante dans leurs environnements sociaux immédiats. Ils n’ont pas accès au système de diffusion et de reconnaissance existant pour les artistes « culturels ». Leurs productions denses, iconoclastes et empreintes d’une grande sensibilité rafraîchissent notre regard et renouvellent l’expérience esthétique de l’œuvre.

    Avec Jean-Claude Bélanger, Andrée Bourret, Marie-Andrée Conroy, Serge Demers, Jacques Dion, François Ducas, Francine Émond, Francine Fortier, Gaëtane L., Martial L., Antonio Mazza, Steven Neill, Pascal Parthenais, Normand Roy et Ruth Veilleux.

    Consulter
Adresse | 335, rue St-Joseph Est bureau 520 Québec (Québec) G1K 3B4 Tél. | 418 649-0999 Fax. | 418 649-0124
© Folie/Culture | Le contenu de ce site web est protégé par le droit d’auteur. Toute reproduction est interdite.