Alors dansez maintenant !

17 septembre 2002

Programmation-archives
Lieu : Dans quarante villes du Bas-Saint-Laurent
Québec

Participant(s) : Carl Bouchard, Sylvie Cotton, Martin Dufrasne, Julie-Andrée T., Dominic Gagnon.

Série d’interventions multidisciplinaires dansées, présentées de façon impromptue dans 40 villes et villages du Bas-Saint-Laurent.

Avec ce projet, les cinq artistes s’amusaient à subvertir un cliché persistant à propos de la personnalité de l’artiste et de sa place dans la société. En combinant ce cliché à l’image du Fou du village, ils se proposaient de parcourir un circuit prédéterminé, entre Québec et Rivière-du-Loup, marqué par une suite d’apparitions performatives, brèves et dansées. Leurs actions étaient présentées spontanément aux passants dans des lieux de natures différentes où ils s’arrêtaient pour quelques minutes.

Par des créations live usant de la performance, de l’esthétique relationnelle, de l’art action ou encore de la manœuvre à matériaux pauvres, cette petite troupe nomade rendait visible et festive la figure de l’artiste libre et libertaire souvent perçu comme un fou et un irresponsable.

L’artiste cinéaste Dominic Gagnon a capté sur bande vidéo cette véritable run de fou, ce road happening en déplacement constant.

Lieu : Dans quarante villes du Bas-Saint-Laurent
Québec

Participant(s) : Carl Bouchard, Sylvie Cotton, Martin Dufrasne, Julie-Andrée T., Dominic Gagnon.

Série d’interventions multidisciplinaires dansées, présentées de façon impromptue dans 40 villes et villages du Bas-Saint-Laurent.

Avec ce projet, les cinq artistes s’amusaient à subvertir un cliché persistant à propos de la personnalité de l’artiste et de sa place dans la société. En combinant ce cliché à l’image du Fou du village, ils se proposaient de parcourir un circuit prédéterminé, entre Québec et Rivière-du-Loup, marqué par une suite d’apparitions performatives, brèves et dansées. Leurs actions étaient présentées spontanément aux passants dans des lieux de natures différentes où ils s’arrêtaient pour quelques minutes.

Par des créations live usant de la performance, de l’esthétique relationnelle, de l’art action ou encore de la manœuvre à matériaux pauvres, cette petite troupe nomade rendait visible et festive la figure de l’artiste libre et libertaire souvent perçu comme un fou et un irresponsable.

L’artiste cinéaste Dominic Gagnon a capté sur bande vidéo cette véritable run de fou, ce road happening en déplacement constant.

Retour